vendredi 2 novembre 2018

"Réveille-toi!" de François-Xavier DILLARD - Thriller



> Quatrième de couverture <

C'est lorsque vous vous réveillerez que le cauchemar va vraiment commencer...
Basile Caplain est un greffé du cœur qui vit reclus, sans travail ni perspective. Sa seule obsession : dormir le moins possible, car ses nuits sont peuplées de cauchemars. Son unique ami, Ali, le gérant d'une station-service, est passionné par les faits divers. Un soir, ce dernier lui parle du meurtre barbare d'une jeune femme. Or, ce crime atroce, c'est exactement le rêve que Basile a fait deux jours plus tôt...
Paul est un paraplégique de dix-huit ans, génie de l'informatique, qui développe pour la police scientifique un programme baptisé Nostradamus – un algorithme révolutionnaire devant permettre de réaliser des portraits-robots hyperréalistes des criminels présumés.
Alors que des meurtres sauvages sont perpétrés à Paris, la police judiciaire met sur le coup son meilleur atout : le Dr Nicolas Flair, psychiatre mentaliste, qui a déjà résolu de nombreuses affaires.
Lorsque les chemins de ces trois protagonistes se croiseront, l'Inconscient, la Science et la Psychiatrie vont devoir collaborer pour essayer d'arrêter le pire des monstres...

-  Spécificités –
* Editions : Belfond
* Paru le 07/06/2018
* Nombre de pages : 363

Avant l’ouverture de ce blog il y a presqu’un an (pour être exacte : un peu moins de 11 mois), j’avais littéralement dévoré deux livres de François-Xavier Dillard : « Fais-le pour maman » et « Ne dis rien à papa ». Ils avaient été tous les deux de véritables coups de cœur.

Quand une collègue m’a proposé de lire le nouveau livre de François-Havier Dillard « Réveille-toi ! », je ne pouvais pas passer à côté de cette occasion. Eh bien voilà, j’ai à nouveau A-D-O-R-É. Cet auteur a le don de me transporter à fond dans son histoire, au point que j’ai eu du mal de lâcher son livre. C’était à chaque fois un crève-cœur que de le déposer et de ne pas pouvoir le continuer. Il faut quand même aller bosser et continuer à faire tourner la maison ;)

L’auteur nous confronte à trois personnages principaux qui, aux premiers abords, ne semblent pas devoir se rencontrer : Basile Caplain qui depuis sa greffe de cœur ne peut plus fermer les yeux sans avoir d’horribles cauchemars, Paul Vignaud, petit génie de l’informatique qui a mis au point un programme révolutionnaire permettant grâce aux éléments de l’affaire de tirer un portrait-robot de l’auteur et Nicolas Flair, psychiatre-mentaliste. Pourtant, lorsqu’une vague de crimes horribles déferlera sur Paris, leurs destins se trouveront intimement mêlés.

Véritable page-runner par excellence, c’est le genre de suspens que j’adore car il permet de lâcher prise totalement. On évolue au fil de l’enquête policière avec les personnages comme si on y était, tant l’écriture imagée permet aux lecteurs de s’y retrouver. Les chapitres courts permettent de faire monter la pression jusqu’à l’apothéose finale. Voilà un livre que j’ai déposé en me disant : « waouaw quelle histoire ! » mais avec une pointe de tristesse quand même : celle de l’avoir déjà lu et terminé. A vite son prochain !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

CHANGEMENT D'ADRESSE

QUI DIT NOUVEAU MOIS, DIT NOUVEAUTES! Depuis quelques temps, j'étais un peu moins présente sur les réseaux sociaux et pour ca...