lundi 2 juillet 2018

"La ville des enfants perdus" de Jennifer McMAHON - Thriller



> Quatrième de couverture <

Quand Rhonda, jeune étudiante, est témoin d'un kidnapping dans une station-service de sa petite ville, elle est tétanisée. D'autant plus que la scène est hallucinante: la petite fille, Ernie, est emmenée dans une voiture par un individu déguisé en lapin. Rongée par la culpabilité, la jeune femme participe aux recherches. Ce fait divers lui rappelle la père de Lizzy, sa grande amie d'enfance. Lui aussi aimait bien se déguiser en lapin pour chercher les œufs de Pâques dans le jardin. Puis il a disparu. De même que Lizzy, trois ans plus tard...

L'histoire alterne passé et présent - les souvenirs d'une enfance heureuse mêlés aux sombres secrets de la traque du ravisseur - dans un puzzle astucieux. Un suspense original qui tient en haleine jusqu'au dénouement, inimaginable... Et un regard pour le moins caustique sur le monde des adultes.

-  Spécificités -
* Editions originales : Belfond Noir
* Paru en 2011
* Nombre de pages : 294

 Il y a des livres pour lesquels on passe à côté de sa lecture : ce fut ici un exemple flagrant pour moi. Je n’ai vraiment pas accroché à ce livre. Je l’ai terminé car je n’abandonne que dans de très rares occasions mais j’ai vraiment dû persévérer malgré le peu de pages.

Autant j’ai apprécié l’atmosphère lourde de cette petite cité désolée des Etats-Unis loin des fastes clinquants des grandes villes, autant j’ai eu du mal avec le style d’écriture très imagé de l’auteur. Les deux histoires (celle en 1993 et le présent [2006]) finiront par se rencontrer sans que cela n’aboutisse à un final explosif. J’aurais apprécié plus de développements à certains égards. Le suspens est absent de la narration mais j’ai tenu le coup, m’attendant à un coup final qui n’arriva pas.

Bien entendu, en tant que lecteur, on ne peut pas tout aimer mais ce fut quand même une déception car je m’attendais à mieux au vu de la quatrième de couverture. Dommage….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"Le roseau penchant" de Nadalette LA FONTA SIX - Témoignage

Je remercie l’auteure, Nadalette La Fonta Six pour m’avoir accordé sa confiance en me confiant la lecture de son livre. C’est un témoignag...