mardi 6 mars 2018

"3 fois plus loin" de Jérôme CAMUT & Nathalie HUG - Aventure/Polar



> Quatrième de couverture <

Dans les années 50, quatre scientifiques traversent la jungle vénézuélienne en quête d'une espèce de singes muets. Ce qu'ils vont découvrir va changer le cours de leur vie.
Amazonie, de nos jours Nina Scott dirige une équipe de cueilleurs d'essences rares pour l'industrie américaine dans une région contrôlée par les braconniers et les trafiquants de drogue.
En s'éloignant du groupe, Nina découvre les vestiges d'un site magnifique, où les singes sont silencieux et les arbres recouvrent des charniers.
Alors que la mort frappe ses compagnons, elle est miraculeusement épargnée.
Des mines d'émeraudes colombiennes aux bidonvilles de Caracas, des palaces de la Côte d'Azur aux confins du désert marocain, Nina va alors s'embarquer dans une aventure qui pourrait mettre en péril sa vie et bien plus encore.
Caractéristiques : Sorti le 8 septembre 2010 – 379 pages – Editions Calmann-Lévy

Ayant découvert l’écriture à quatre mains, des CAMUT & HUG de par la trilogie « W3 », je pensais me plonger dans un thriller et en fait, pas vraiment. La trame narrative conjugue et alterne deux histoires : celle qui s’est déroulée dans les années 1950-1960, vécue par une équipe partie en expédition et disparue au fin fond de l’Amazonie sous la forme d’un journal de bord et celle qui se passe de nos jours, où l’on suit Nina et son père à la recherche de cette équipe et de ce qui a bien pu se passer quarante ans plus tôt.

C’est peut-être un peu bête mais j’ai eu l’impression de me plonger en plein roman d’aventures et cela n’a pas été pour me déplaire. Les descriptions si réelles font que j’ai parfois eu l’impression de me retrouver dans l’ambiance moite de l’Amazonie. C’est à peine si je n’ai pas pu entendre le vent souffler dans la mangrove…

En plus de cela, il y a une part de science et d’histoire, dont on ne peut que constater que les auteurs se sont assez bien documentés sur le sujet. Enrichir sa culture générale par la lecture d’un livre de fiction est assez rare malgré tout et mérite d’être souligné.

Les auteurs mettent l’accent (comme dans la trilogie « W3 ») sur la construction de la psychologie des personnages. L’héroïne principale, Nina Scott, peut vous faire ressentir de nombreux sentiments (agaçante, attachante, puérile, …) ; passant aisément de l’un à l’autre. On se découvre alors éprouver quelque chose pour elle et sur ce qu’il lui arrive au fil de l’histoire. Faire preuve d’empathie envers un personnage de fiction littéraire n’est pas une habitude pour moi. Habituellement, je dirais que je peux m’attacher à un tel ou tel type de personnage. Ici, on passe au niveau supérieur.

En tant que lectrice, j’ai vécu un vrai moment de détente et de divertissement grâce à ce livre, qui donne assez facilement envie aux lecteurs de tourner les pages et d’arriver au final (pour ainsi comprendre enfin le titre du livre 😊).

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais ni ce livre ni ses auteurs, mais je dois avouer que tu me tentes assez ! En plus, le roman d'aventures n'est plus trop à la mode en ce moment, alors c'est encore plus tentant parce que c'est un genre que j'aime assez.

    RépondreSupprimer

"Le roseau penchant" de Nadalette LA FONTA SIX - Témoignage

Je remercie l’auteure, Nadalette La Fonta Six pour m’avoir accordé sa confiance en me confiant la lecture de son livre. C’est un témoignag...