samedi 18 novembre 2017

"Les chiens de Détroit" de Jérôme LOUBRY - Thriller


Je remercie Netgalley et les éditions Calmann-Levy de m’avoir fait découvrir le premier livre de cet auteur, Jérôme Loubry.



Véritable page-runner & petite pépite dans le milieu du thriller

Ce thriller vous fera découvrir une enquête policière menée à 15 ans d’intervalles (fin des années 90 et en 2013) en vue d’arrêter le Géant des Brumes, ainsi surnommé par la presse, kidnappeur et tueur d’enfants qui sévit dans la ville de Détroit.
Le livre est « découpé » en trois parties : Stan (premier inspecteur qui a enquêté sur les meurtres perpétrés par le Géant des Brumes, au début de ses méfaits), Sarah (enquêtrice qui reprend l‘enquête en 2013 au côté de Stan, après une nouvelle vague de disparition d’enfants) et le Géant des Brumes lui-même. Les chapitres sont courts et donnent envie aux lecteurs de tourner les pages, afin de découvrir la suite du récit. 
Alors que les thèmes abordés sont les kidnappings et meurtres d’enfants, la ville de Détroit occupe une place particulière et devient un personnage à part entière du livre. L’auteur nous apprend plein de choses sur la cité et nous la transpose, pour que nous lecteurs, ayons l’impression de nous y retrouver. Ville autrefois la plus riche des Etats-Unis, elle a connu un déclin continu encore plus fort suite à la crise des subprimes en 2008. Suite à ladite « chute », les dommages collatéraux ne sont que multiples : les services publics victimes de sérieuses coupes budgétaires, les habitants expulsés sans pitié par les banques dont le seul intérêt était de récupérer leur argent, la police se trouvant fort démunie face aux disparitions d'enfants,...
Jérôme Loubry nous fait découvrir de manière très réaliste et juste cette ville de Détroit ; sans en oublier les côtés moins « glamours » comme les expulsions quotidiennes, les abandons de quartiers tout entier, le désarroi de familles pour lesquelles le rêve américain vole en éclat.
La psychologie des personnages est très finement abordée au point que le lecteur ne peut que s’y attacher : que ce soit pour Stan, flic bourru alcoolique que sa femme a quitté en emmenant leur fils ou Sarah, jeune enquêtrice trentenaire qui revient à Détroit, sa ville natale. Le nombre de personnages est limité mais cela permet à l’auteur de s’y atteler pleinement. Les héros présentent ici des failles ; contrairement à de nombreux thrillers où l’on se retrouve face à des super-héros policiers.
Alors que le livre alterne entre enquête menée fin des années 90 et celle en 2013 suite aux nouvelles disparitions d’enfants, des secrets et rebondissements ponctuent la trame.
Comme vous pourrez le constater, je ne trouve pas de réels points négatifs à ce thriller/polar. Cela faisait un petit temps que je n’avais pas lu un aussi bon suspens de la sorte. L’écriture est fine et sans bla-bla inutiles. S’il ne fallait trouver qu'un désavantage dans ce livre, cela serait la fin qui se dévoile un peu trop vite.
Au vu de la qualité de ce premier roman, il me tarde de découvrir le prochain livre de ce nouvel écrivain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"Les idéaux" d'Aurélie FILIPPETTI - Roman

> Quatrième de couverture < Une femme, un homme, une histoire d’amour et d’engagement. Tout les oppose, leurs idées, leurs m...